Entretien avec Pierre Bouju: responsable de l'école des gardiens.

C’est un homme discret, pédagogue, qui se livre sans détours à l’ACBB FOOT.

Qu'est l'école des gardiens?<<<<<

1/ACBB FOOT : Pierre, beaucoup de personnes au sein de notre club ne te connaissent pas forcément  très bien. Et pourtant, tu es encore cette saison le responsable de l’école des gardiens de but. Présente toi  et dis-nous  quand et comment as-tu rejoins l’ACBB football ?

Pierre Bouju : Le poste de gardien m’a toujours fasciné, c’est le poste que j’occupais sur le terrain et naturellement quand j’ai démarré les formations d’éducateurs j’ai souhaité me spécialiser sur ce poste. J’ai commencé à entraîner des gardiens dès l’âge de 18 ans en Bretagne au club de Vannes (VOC) ; ce fut en quelque sorte une formation accélérée car j’ai eu très rapidement la responsabilité de tous les gardiens du club. Je suis arrivé ensuite en région parisienne suite à une mutation professionnelle ; j’ai alors rejoins l’Entente Sannois St Gratien (avec Charles Tokplé comme directeur technique), pour 8 années et de très bons souvenirs. J’ai fait ensuite un passage au FC Versailles pendant 3 ans, et je suis arrivé à l’ACBB en 2012/2013, suite à une rencontre avec Bertrand Rebours lors d’une formation d’éducateurs. Nous avons ensemble défini les contours de la formation des gardiens pour l’école de football.

2/ACBB FOOT : Avant d’intégrer l’ACBB football, quelle image avais tu de notre club ?

PB : De l’extérieur, le club est réputé pour la qualité de sa formation et l’exigence des éducateurs au quotidien. Ce qui m’a impressionné en arrivant, c’est l’identité forte véhiculée par le club, les dirigeants, les éducateurs. Elle est transmise à chaque génération : un joueur passé par l’ACBB vit des émotions qui le marquent, il reste généralement très attaché à son club par la suite.

3/ACBB FOOT : Nous supposons que le football est l’une de tes passions favorites mais en dehors de celle-ci,que fais-tu dans la vie, professionnellement cela s’entend ?

PB : Je suis professeur d’éducation physique en collège et lycée (à Meudon).

4/ACBB FOOT : Donc, tu es le responsable de l’école des gardiens. Explique nous comment celle-ci fonctionne et est structurée.

PB : Lors de la création de l’école des gardiens, nous avons souhaité, avec Bertrand Rebours et Jacques Migaud, offrir une possibilité à chaque gardien de l’école de football de progresser à son poste et vivre sa passion avec plaisir. Le concept d’« école » implique que les gardiens se retrouvent, progressent et apprennent ensemble, partent en stage régulièrement (33 gardiens sont partis à Avoine cette année à la Toussaint avec 6 éducateurs), réalisent eux-mêmes des tutoriels vidéos pour expliquer des gestes techniques…

L’école des gardiens accueille tous les gardiens du club à partir de la catégorie U9 jusqu’à U15 (le dimanche matin pour l’école de football, le mardi soir pour la préformation), les gardiens rejoignent ensuite le pôle formation géré par Faouzi Amzal (NdA: ex gardien du National 2). Nous accueillons également des gardiens de clubs extérieurs qui ne bénéficient pas de séances spécifiques ou qui souhaitent faire un spécifique supplémentaire. Depuis 6 ans, l’école des gardiens s’est développée ; nous avons cette année 78 gardiens inscrits (dont 5 filles). C’est pourquoi la structure éducative a évolué pour conserver un suivi qualitatif des gardiens. Depuis 2014, j’ai la chance de compter sur Flavien Cojean sur toutes les séances ; nous avons ensuite accueilli Christophe Ott (maintenant avec les gardiennes du PSG) puis Shayan Jalalian en 2016 et cette saison Hugo Baqué (NdA : gardien actuel de la National 2). Toutes nos séances sont maintenant encadrées par 3 éducateurs, et Shayan Jalalian s’occupe particulièrement des analyses de match depuis le mois de décembre, pour assurer un lien entre l’entraînement et le comportement du gardien en match.

5/ACBB FOOT : Quelles sont les valeurs essentielles que tu inculques aux enfants ?

PB : Un gardien de but doit faire preuve de détermination, d’engagement, de concentration à chaque entraînement. Nous insistons sur le fait que le gardien doit chercher le geste juste, savoir analyser ce qu’il fait pour trouver des solutions aux situations multiples auxquelles il est confronté. Enfin, nous accordons une importance particulière à « l’esprit gardien » : Les gardiens travaillent et progressent ensemble, chacun doit être capable de se mettre au service du groupe, les plus grands sont sollicités pour accompagner les plus jeunes dans leur progression.

6/ACBB FOOT : La France a la réputation de former d’excellents gardiens de but et pourtant, bien souvent, ils semblent être dans l’ombre des joueurs de champs et en particulier des attaquants. Comment te l’expliques-tu ?

PB : C’est vrai que souvent les jeunes aiment jouer devant et marquer des buts. Le gardien est parfois celui qui n’aime pas courir, ou le dernier qui touche la barre ! Mais je trouve que les choses évoluent dans le bon sens. Des gardiens comme Barthez ou Lloris ont fait évoluer les mentalités ; de nombreux jeunes s’identifient à eux et découvrent le plaisir de ce poste particulier qui demande d’assumer de grandes responsabilités.

7/ACBB FOOT : Parmi tous les gardiens professionnels, as-tu un modèle auquel tu aurais voulu éventuellement t’identifier ?

PB : Quand on pose cette question à nos gardiens, je suis content de constater que les modèles varient beaucoup et chacun peut s’identifier à un gardien dont le style lui plait ou peut l’inspirer : Des gardiens aux caractéristiques très différentes peut s’avérer efficaces en match. Personnellement, j’ai toujours apprécié Gianluigi Buffon ; il a réalisé une carrière exceptionnelle ; il est un exemple formidable pour les jeunes. Même lors des matches à gros enjeux, on sent qu’il joue toujours avec plaisir et fair-play.

8/ACBB FOOT : Ta principale qualité serait…                       

PB : Peut-être l’envie de transmettre.

9/ACBB FOOT : Ton principal défaut serait…

PB : Je suis breton, donc forcément un peu têtu et parfois chauvin ! (Sourire)

10/ACBB FOOT : Nous te laissons le loisir de conclure cet entretien.

PB : Je souhaite mettre en lumière les éducateurs qui m’entourent, Flavien, Shayan et Hugo. C’est un vrai plaisir de travailler ensemble car nous avons chacun notre personnalité mais le discours et les méthodes sont les mêmes vis à vis des enfants car nous avons le même objectif. Je remercie également Ludo Fortes et Bertrand Rebours, qui m’ont aidé à structurer l’école des gardiens aux cours de nos différents échanges. Enfin, je souhaite une excellente année 2018 à tous les membres de l’ACBB Football. J’espère qu’elle apportera de belles émotions collectives.

Pour tout connaître sur l’école des gardiens :

file:///C:/Users/PHILIPPE/Downloads/EDG%20ACBB%202017%20SITE%20%20%20INTERNET.docx-2.pdf

 

Propos recueillis par Michel Leroux – Janvier 2018