Entretien avec Svet Milosëvic; éducateur et joueur de l'ACBB football

1/ACBB FOOT : Svet, tu es éducateur à l’école de football et joueur au sein de l’ACBB. Quel bilan peux-tu dresser à l’issue de cette saison ?

Svet Milosevic : «En tant que joueur, la saison a été moyenne sur le plan sportif car collectivement nous avons beaucoup pêché dans la mentalité avec un groupe très jeune qui a baissé les bras dès que ça devenait compliqué. C’est dommage car à chaque match, nous avions un très beau jeu collectif mais sans le mental, ça n’a servi à rien. En tant qu’éducateur, je reste très satisfait de la progression de mon groupe (Génération 2009). On revient de loin, de très loin même, mais avec de la patience, du travail, les échecs que nous avions eus toute l’année, nous avons su créer un groupe solidaire, capable de jouer collectif et de faire la différence individuellement. J’ai réussi à leur retransmettre ma philosophie, mes idées, ma passion et ça c’est vraiment top car chaque génération que j’ai pu avoir passé en U10 avec ma mentalité, c’est-à-dire : Spartiates Une fois de plus, l’école de football va récupérer une belle génération promise à un bel avenir.

 

2/ACBB FOOT : Tu fais partie des plus anciens adhérents du club. Rappelle-nous l’historique de ton parcours footballistique en général et au sein de l’ACBB football en particulier.

SM : J’ai commencé le football à l’âge de 5 ans à l’ACBB. Je venais tous les week-ends avec mes parents voir les matchs de mon grand frère Slobo et un éducateur m’a proposé de venir rejoindre le club. J’ai tout de suite saoulé mes parents pour avoir une licence dans le même club que mon frère car c’était mon idole depuis tout petit et je voulais évoluer dans la même structure que lui (il l’est toujours d’ailleurs). A partir des U19 j’ai décidé de partir à l’AS Meudon, un club qui, cette année-là, a su me donner sa confiance pour jouer à un bon niveau régional, DSR, R2 maintenant, ce qui n’était pas le cas à l’ACBB. J’ai passé 3 belles saisons à Meudon. Je remercie d’ailleurs Gregory Renaud, mon entraîneur pendant mes 3 saisons et Gaël Diarra. L’an passé, j’étais à la recherche d’un club qui évoluait à un meilleur niveau en seniors et Allassane Dosso a su trouver les mots pour me faire revenir au club et ce, même si ma place n’était pas gagnée d’avance dans un groupe de grande qualité.

 

3/ACBB FOOT : Lorsque tu intégrais l’ACBB football, à l’époque, tu étais très jeune. Quelles réflexions cela t’inspirent-t-elles par rapport à cette période ?

SM: Le club a pris une dimension extraordinaire, avoir une équipe première en N2 alors qu’il y a quelques années elle évoluer encore en DSR, c’est une très bonne chose et une bonne récompense. Au niveau de la structure, on se rapproche plus des clubs pros avec nos différents pôles, Diablotins, École de foot, pré-formation, formation chapeautée d’une main maître par nos différents responsables. Nous sommes reconnus partout en France, d’une part par la qualité de notre formation et surtout par notre philosophie de jeu qui est presque identique à tous.

 

4/ACBB FOOT : Depuis toutes ces années au cours desquelles tu t’es tant investi, quels évènements t’ont le plus marqué tant sur le plan sportif et/ou émotionnel?

SM : Mon meilleur souvenir en tant que joueur restera notre titre de champion de PH remporter l’an dernier, une saison pas facile pour nous car, pour tout le monde, nous étions trop jeunes pour évoluer en senior et avoir des résultats, (même si pour des raisons administratives nous n’avons pas accédé à la division supérieure.) 
Cette saison, lors du match de championnat, contre Epinay, nous étions menés 3-1, à 12 min de la fin. Le coach a décidé de me faire rentrer avec Léonard B. Nous avions à nous deux retourné la situation pour l’emporter 5-3 (Une passe décisive et 2 buts pour ma part).
En tant qu’éducateur, beaucoup de souvenirs émotionnels avec les générations que j’ai pu avoir, 2005,2007,2008 et la 2009...Il y a 2 ans challenge Futsal à Lens et la KDC Cup remportée devant beaucoup de clubs pros L’année passée, nous avons remporté le plus grand tournoi régional à Bouafle en développant une très belle qualité de jeu et en étant très solide. Puis un match contre le PSG, perdre 3-0 à la mt et revenir à 3-3 à la fin, c’est un scénario incroyable pour les enfants, j’espère qu’ils s’en souviendront longtemps. Cette année, une rencontre de qualité et une belle victoire à la clé face à mon ancien coach Ismael Bamba du PFC... C’est une belle récompense.

5/ACBB FOOT : L’ACBB football est connu et reconnu pour la qualité de sa formation en général et pour son école de foot en particulier. Comment l’analyses-tu et quelles en sont les causes selon toi ?

SM : Nous attirons beaucoup de gamins de qualité. C’est vrai que ça facilite les choses mais ces joueurs là, il faut savoir les faire évoluer aussi et nous avons des éducateurs, des responsables diplômés et tellement investis pour la formation des enfants et du club que forcément nous devenons une réelle référence en France, voire à l’étranger.
Nous restons un club très compétitif mais familial.

 

6 /ACBB FOOT : Quelles valeurs essentielles penses-tu indispensables à prodiguer auprès des enfants et éventuellement des parents ?

SM :  L’humilité, la discipline et le dépassement de soi sont pour moi les points importants que j’essaye d’inculquer à mes joueurs. Sans ça, ils n’iront pas loin, même dans la vie de tous les jours. Pour les parents, je leur conseille de laisser les éducateurs faire leurs hobbies tranquillement car si nous prenons de notre temps pour venir encadrer, former ces gamins c’est que nous sommes passionnés et que nous avons les qualités pour faire progresser leurs enfants, alors faite nous confiance !

 

7/ACBB FOOT : En début de saison, tu faisais partie du groupe senior du National 2, puis du groupe senior Régional 4. Comment l’analyses-tu ?

SM: J’ai démarré effectivement la saison dans le groupe de la N2 en tant que défenseur central ; un rêve pour moi d’évoluer pour l’équipe première dans le club qui m’a fait débuter le football à l’âge de 5 ans mais j’y suis resté malheureusement que deux mois. Quand vous n’avez pas la confiance du coach, c’est très compliqué d’évoluer à ce niveau-là. Je suis revenu par la suite dans le groupe U21 avec Gilles et Allassane pour finalement faire la saison en tant qu’attaquant, et ça a plutôt bien marché (17 buts toutes compétitions confondus). Je les remercie encore d’ailleurs pour cette confiance que j’ai su rendre sur le terrain. Les entraînements spécifiques et les conseils de Llass vont me manquer l’année prochaine.

 

8/ACBB FOOT : Ta principale qualité serait…

SM : Ma passion pour le football

 

9 /ACBB FOOT : Ton principal défaut serait…

SM : Mauvais perdant, même si je trouve que ce n’est pas forcement un défaut

 

10/ACBB FOOT : Nous te laissons le loisir de conclure cet entretien.

SM : Merci à toi Michel d’avoir pris le temps pour cette interview.
Merci à Bertrand Rebours qui a su me faire confiance malgré mon jeune âge pour le poste de responsable de la catégorie U9, merci à Jovany, qui a su me faire évoluer cette année même si ce n’était pas gagné d’avance, à Llass, éducateur historique du club, qui a su me cadrer pendant toutes ces années pour me faire progresser en joueur et en éducateur, à Gilles de m’avoir poussé à faire la préparation en National 2.. Et à toutes les personnes issues du club ou non qui font ressortir le meilleur de moi !

 

Propos recueillis par Michel Leroux – Juin 2018