National 2 - J24: Un match nul qui fait toutefois l'affaire.

Découvrez tous les résultats et classement<<<<

Découvrez les réactions des deux coatchs<<<<

Revivez le résumé du match en images<<<<

Pour le compte de la 24ème journée du championnat du National 2 - groupe C , l’ACBB football se déplaçait en Corse pour y affronter Furiani Aglia en ce samedi 6 avril -18h- Encore une rencontre capitale. Pire, une confrontation à surtout ne pas perdre. Malheur au vaincu. Au match aller (3 novembre J10), les corses avaient chutés à Legallo sur le score de 1-0. Lors de la journée précédente, les boulonnais  avaient enregistré leur septième victoire, à  domicile, face au FC Bastia Borgo (2-1), tandis que leur adversaire du jour l'emportait également à la maison contre le Vanne OC (2-1). Les hommes de Grégory Bénarib pointaient avant cette rencontre à la 14ème place (24pts 7V 3N 13D) et avaient l'obligation d'engranger des points devant un concurrent directe pour la descente qui joue sa survie dans ce championnat (16ème.23 pts 5V 8N 10D).  Match éminemment important.Un match de tous les dangers. "Défaite interdite."

Le coup d’envoi est sifflé à 18h par Monsieur Ahmed Taleb, arbitre central, secondé par Messieurs Jean Luc Alfonsi et Joseph Gauthier.

"NOUS SOMMES ACBB !  #GOACBB

 

ARTICLE PARU DANS LA PRESSE CORSE

Football N2 : Furiani rate le coche face à Boulogne (0-0) !


Rédigé par Philippe Jammes le Samedi 6 Avril 2019 à 20:53 (Corse Net Infos)


Furiani 16ème et dernier de son groupe avec 23 points accueillait ce samedi soir Boulogne, 14ème, avec 24 points. Autant dire l’enjeu de cette rencontre ! Un véritable match de coupe pour les protégés du président Ferroni. Las, au bout des 90 minutes de jeu, les locaux concédaient le match nul 0 – 0. Un résultat décevant.

 

Dans cette rencontre Furiani prenait  le match par le bon bout avec 3 corners  dans les 5 premières minutes de jeu. Domination certes mais pas d’occasions. 
Et ce sont, au contraire, les Boulonnais qui se créaient  la première  grosse occasion sur un contre,  par Nsiete à la 19ème. Excentré sur la gauche l’attaquant visiteur parvenait à tirer et le ballon passait au ras du montrant gauche d’Albertini. 
Seule certitude dans ce match, les défenses prenaient  le pas sur des attaques peu inspirées. 
Il fallait attendre la 38ème pour voir un tir, cadré de Etoughe des 35 mètres, mais bien capté par le gardien francilien Baqué. 
Bref, c’est un triste 0 – 0 qui ponctuait cette 1ère période. 
La seconde période débutait sur le même tempo. Crispées par l’enjeu, les deux équipes ne prenaient aucun risque. 
Vidal réveillait  les spectateurs à la 51ème minute avec, sur un superbe tir à l’entrée de la surface, un tir détourné en corner par un défenseur. 
Le jeu s’animait et dans la minute qui suivait c’est Albertini qui devait sortir avec autorité dans les pieds de Zambi. 
Puis c’est ce même Zambi qui faisait passer le frisson dans le dos des supporters à la 57ème avec un joli tir des 20 m juste au-dessus de la transversale d’Albertini. 
Les visiteurs se faisaient de plus en plus pressants  et  Furiani devait le plus souvent parer au plus pressé. Cédric Sanches tentait ensuite sa chance de loin à la 60ème mais sans inquiéter  Albertini. 
Les Corses se réveillaient enfin et à leur tour titillaient la défense boulonnaise avec notamment un centre au cordeau de Barbato qui hélas ne trouvait personne à la réception (65ème). Puis c’est Bai à la 71ème qui dans un angle fermé ajustait Hugo Baqué mais ce dernier détournait le tir puissant de l’attaquant insulaire. Bai qui 2 minutes plus tard se heurtait de nouveau à Baqué sorti à sa rencontre à la limite de sa surface. 
A la 82ème, pris de vitesse par son vis-à-vis, Cinquini, dernier défenseur, n’avait d’autre ressource que de  retenir son adversaire par le maillot. L’arbitre, logiquement sortait le carton rouge. Sur le coup-franc  le ballon travaillé de Sanches passait tout près du coin gauche d’Albertini. 
Réduits à 10 les Corses devaient se serrer les coudes face aux attaques des visiteurs. 
La fin de match était tendue mais le score en restait là. Grosse déception pour les joueurs de Videira qui devront se sortir les tripes samedi prochain à Nantes pour ramener un résultat positif.   

Les réactions 
Cédric Ramos, entraîneur adjoint de Furiani : 
«C’est une grosse déception.  On n’a pas pu livrer le match qu’on aurait du, on n’y a pas mis le dynamisme voulu. On s’est exposé. Je pense que les garçons étaient un peu timorés en première période. En seconde période on y a mis du cœur. Ce soir on n’est pas abattu, on est déçu car ce soir on avait l’opportunité de sortir du bas de tableau. C’est une grosse déception mais on va repartir au combat dès lundi parce qu’il y a un match à Nantes à préparer. » 
  
 Feuille de match 
24ème  journée de N2 Groupe C 
AS Furiani-Agliani  0 - 0  Boulogne AC   ( 0 – 0 ) 
Stade Erbajolo 
Pelouse synthétique en bon état 
Temps : Froid 
Spectateurs : environ 350 
Arbitre centre : Ahmed Taleb 
Arbitre assistant 1 : Jean-Luc Alfonsi 
Arbitre assistant 2 : Joseph Gautier 
Avertissements: Etoughe (9ème )  - Bai (55ème)  - Teixeira (84ème) pour Furiani 
Nsiete (35ème) – Sanches (65ème)  pour Boulogne 
Exclusion : Cinquini (82ème) à Furiani. 
  
 AS Furiani Agliani  
Albertini – Pianelli – Cinquini – Valery (c) – Teixeira – Barbato – Bai – Vidal (Truchet 60ème ) – Sanokho – Etoughe (Cascinelli 85ème)  – Kamoundji. 
Entr. : P.Videira 
Boulogne Billancourt AC 
Baqué – Paupin – Konté (c) – Nkulu – Alledji - Yosri (Bouvil 76ème) – Zambi  (Diagne 79ème)

Sanches – Veldeman – Dayoro – Nsiete (Lapouge 69ème) . 
Entr. : G Benarib