National 3: L'ACBB football joue sa carte jeunesse.

À L’AC BOULOGNE-BILLANCOURT, LA JEUNESSE A DÉFINITIVEMENT PRIS LE POUVOIR !

 

Relégué en National 3 à l'issue du dernier exercice, l'ACBB a décidé de miser sur les jeunes cette saison.

Contraint par la DNCG à réduire drastiquement son budget pour 2019-2020, le club des Hauts-de-Seine a fait un choix fort : confier les rênes de son équipe senior A aux jeunes de son cru. « Aujourd’hui, le club est reparti d’une feuille blanche, explique Gilles Bibe, le responsable du recrutement à l’ACBB. Nous sommes un club formateur, en mettant des jeunes en équipe fanion nous le prouvons d’autant plus. L’avenir du club passe par ce projet. »

19,1 ans de moyenne d’âge

Il faut bien dire que la qualité du vivier de l’AC Boulogne-Billancourt n’est plus à prouver. Les Boulonnais font signer chaque année des jeunes en centre de formation, et, la saison dernière, leur réserve senior, constituée de joueurs U23, est montée en Régional 2. Un terreau sur lequel s’appuie au fil des matches, et de plus en plus, le coach Teddy Bertin, arrivé à l’intersaison. Lors les 3 dernières journées de National 3, les Orange et Noir ont joué avec 5 talents issus de la génération 2002 à chaque rencontre. Émile Sireau, Melvin Maboungou, David Sea, Ryan Bie, Nolan Gillot, Zacharie Guez : des joueurs qui n’ont même pas 18 ans ! Trois derniers matches à l’issue desquels l’ACBB a partagé les points avec le PSG (B), le Blanc-Mesnil SF et la réserve de l’US Créteil Lusitanos.

Symbole de cette classe biberon : David Sea, un 2002, qui a décroché l’étoile Actufoot de meilleur joueur lors de la dernière journée de National 3 face aux Béliers de l’USCL (0-0). Sur cette rencontre, la moyenne d’âge de l’équipe était de 19,1 ans ! Aliou Thiam, qui a signé son retour dans le club boulonnais l’été dernier, a lui décroché deux fois cette distinction depuis le début de saison, à seulement 21 ans…

« Un staff adapté au projet »

Et si, au classement, la position du club n’est pas encore des plus confortables (12e/14), dans un championnat qui reste tout de même très serré, Gilles Bibe se veut optimiste pour la suite. « J’ai choisi un coach, Teddy Bertin, et un staff adaptés à ce projet, cela commence à prendre forme. Nos jeunes apprennent vite et s’aguerrissent chaque jour. Nous visons le maintien cette année. » Prochain rendez-vous pour la classe biberon de l’ACBB ce samedi, avec la réception au Stade Le Gallo du FCM Aubervilliers (10e) à 19h.

Article de ACTUFOOT / 7 novembre 2019

Retrouvez les infos du foot francilien<<<<