National 3: Teddy Bertin succède à Grégory Bénarib au poste d'entraîneur

National 3 : un ancien pro de l’OM sur le banc de l’ACBB

Le Parisien -Sports>Sports en Ile-de-France par LAURENT PRUNETA - 06 juin 2019

Teddy Bertin, l’ancien défenseur de l’OM ou Strasbourg, est le successeur de Grégory Benarib comme entraîneur du club de Boulogne-Billancourt.

 

Relégué en National 3, l’ACBB va repartir avec un budget très réduit (qui a reçu l’aval de la DNCG, le gendarme financier de la FFF) et un projet basé sur les jeunes. Les dirigeants boulonnais ont choisi un nom prestigieux pour le mener et succéder à Grégory Benarib qui dirigeait l’équipe depuis 10 ans : Teddy Bertin, 49 ans.

 

L’ancien défenseur central, passé par Le Havre, l’OM, Strasbourg ou Châteauroux, compte 205 matchs en L 1 et 175 en L 2 lors de sa brillante carrière. Mais c’est son profil de formateur qui a surtout séduit l’ACBB. Après avoir entraîné l’Amicale Mixte des Neiges du Havre (N 3, ex-CFA 2) puis l’ES Harondel (Interdistricts de la Somme), le vainqueur de la Coupe de France 2001 avait rejoint le centre de formation d’Amiens SC en 2013. Il y a dirigé les U 19 puis les U 17.

 

 

« On l’avait affronté avec les U 19 de l’ACBB et depuis j’échangeais fréquemment avec lui, explique Gilles Bibe, chargé du recrutement à l’ACBB. On repart presque d’une feuille blanche et on a pensé qu’il avait le profil idéal pour diriger une équipe de jeunes. Lui avait la volonté de connaître une autre expérience comme numéro 1 d’une équipe séniors. Notre projet l’a séduit mais en venant chez nous, il n’a pas fait un choix financier ! »

 

 

Bertin aura comme adjoint Thibaut Petitjean, préparateur physique à Chartres (N 2) cette saison. « Son arrivée montre que l’ACBB reste un club attractif malgré la descente, estime Gérard Fraioli, le président. On a eu de très bons échos sur Teddy Bertin, et ça a tout de suite fonctionné lors de notre rencontre. Il a un passé de très haut niveau, personne n’a oublié son pied magique… Mais il sait aussi parler aux jeunes, c’est important pour notre nouveau projet. »

 

 

National 3 : « Ça ne me dérange pas de repartir en amateurs », assure Teddy Bertin

PROPOS RECUEILLIS PAR LAURENT PRUNETA – Le Parisien 08 juin 2019

 

Teddy Bertin, l’ancien défenseur de l’OM ou Strasbourg a été nommé entraîneur de l’ACBB, relégué en National 3. Il prend la succession de Grégory Benarib qui a décidé de partir après 10 ans au club.

 

Relégué en National 3, l’ACBB va repartir avec un budget très réduit (qui a reçu l’aval de la DNCG) et un projet basé sur les jeunes. Pour le mener, les dirigeants ont choisi Teddy Bertin(49 ans). L’ancien défenseur central (Le Havre, l’OM, Strasbourg, Châteauroux) qui compte 205 matchs en L1 et 175 en L2 était entraîneur depuis 7 ans au centre de formation d’Amiens où il a dirigé les U19 (5 ans) et les U17 (2 ans). Il succède à Grégory Benarib qui a décidé de partir après dix ans au club.

Comment s’est concrétisée votre arrivée à l’ACBB ?

TEDDY BERTIN. Avec Gilles Bibe (responsable recrutement à l’ACBB), on échange régulièrement depuis quelques années. Des jeunes de l’ACBB ont signé à Amiens. Je sais que c’est un club qui travaille bien et où il y a un excellent vivier. L’ACBB a un passé et un savoir-faire. Quand ils m’ont proposé le poste d’entraîneur après la dernière journée de N2, je n’ai pas beaucoup hésité.

 

La relégation en N3 et la baisse de budget ne vous ont pas effrayé ?

Pas du tout. Moi, ça ne me dérange pas de repartir en amateurs. Ce n’est pas comme si je n’avais connu que des grands clubs. À la fin de ma carrière, j’ai joué plusieurs années en CFA 2 et DH (Cozes, Amiens AC, Eu). J’ai aussi entraîné Neiges Le Havre (CFA 2) et l’ES Harondel (interdistrict de la Somme. J’y ai fait des rencontres enrichissantes.

Compte tenu de votre carrière, n’aspiriez-vous à mieux en tant qu’entraîneur ?

Ce n’est pas parce que j’ai un petit nom que les portes se sont ouvertes plus facilement pour moi. Les places deviennent de plus en plus chères. Il faut se battre chaque week-end pour prouver ses compétences. C’est ce que j’ai essayé de faire. La proposition de l’ACBB est arrivée au bon moment pour moi. Cette nouvelle expérience va me permettre de me remettre en selle.

Aviez-vous l’impression d’avoir fait le tour avec les jeunes à Amiens ?

On apprend tous les jours et j’ai toujours pris du plaisir avec les U19 puis les U17. C’était une bonne expérience. Mais les dirigeants d’Amiens ont décidé de ne pas renouveler mon contrat. À ce moment de ma carrière, j’aspirais aussi à redevenir numéro 1 sur des seniors. J’avais envie de reprendre le goût de la compétition, apporter mes idées et être jugé sur des résultats chaque semaine.

Quelle sera la patte Teddy Bertin ?

 

Je suis un compétiteur et je veux insuffler cet état d’esprit à mes joueurs. J’ai aussi envie qu’ils prennent du plaisir. Comme me l’ont expliqué les dirigeants, on repart presque sur une feuille blanche. C’est bien d’être là au début d’une nouvelle histoire. Moi, ça me plaît de repartir avec une équipe jeune. La N3 parisienne vaut beaucoup de clubs de N2 de province. La réserve de l’ACBB est montée en R2, ça montre qu’il y a du potentiel. Gilles (Bibe) a une parfaite connaissance du club et de la région parisienne. Avec lui, je peux dormir sur mes deux oreilles.

 #GOACBB